"Trois fleurs" pour un petit village au sud-est des Ardennes...

"Three Flowers" for a small village southeast of the "Ardennes"

fondpage. . . . . eglise

A la frontière entre l'Argonne et le Bassin Parisien, à la limite sud-est des Ardennes, à deux pas de la Meuse, vous découvrirez quelques toits de tuiles rouges, dites "tiges de bottes", émergeant de la verdure et des forêts environnantes. Quatre ou cinq rues, quelques dizaines de maisons au fond d'une vallée, un petit château au milieu d'un parc arboré, une maison fortifiée près de l'église, beaucoup de vieilles pierres et demaisons rénovées, des frondaisons, des fleurs, le calme . . . bref, le bonheur au milieu des prés et des bois.

Le temps ne s'est pourtant pas arrêté ici, les machines modernes parcourent les rues et les champs, les paraboles ont poussé discrètement sur les toits. Tout ce qui portait les traces des années ou des outrages du temps s'est petit à petit rénové et transformé en demeures agréables. La bonne volonté et le talent des habitants ont permis au village d' être primé comme village bien fleuri et d'obtenir ses trois étoiles en 1997, 1998, et 1999, puis le Prix du Ministère de l'Agriculture et de la Pèche.

Mais ici plus qu'ailleurs, les souvenirs du passé sont encore présents, les vieilles pierres ont été souvent conservées, quelques vieux murs sont toujours debout, les vieux outils n'ont pas fini leur service, le patois resurgit au fil des conversations, et, filtrant des couvercles des vieilles casseroles culottées, s'exhalent les parfums et les arômes des recettes d'autrefois.

2015. A présent, le site a pris de l'âge. Les bénévoles qui fleurissaient le village il y a une quinzaine d'années ( c'était donc au siècle dernier) ont vu leur enthousiasme s'émousser et trouvent que la terre est de plus en plus basse... On ne peut pas leur en vouloir...Le village est encore joli, mais il n'a plus à présent qu'une seule fleur.

Remi Lefort

Faites passer la souris sur l'image pour reculer de quelques décénnies.

Pour télécharger la photo couleur, cliquez ici